Chewing gum Singapour

La consommation de chewing gum à Singapour est tolérée dans les lieux publics. Cependant l'importation et la vente sont interdites depuis 1992.
L'histoire rapporte que lors du lancement du métro en 1987 (un évènement national à l'époque), des vandales collaient des chewing-gums dans le mrt sur les sièges et les poignées. Certains s'amusaient même à bloquer les détecteurs d'ouverture automatique des portes. Cela empêchait alors l'ouverture des portes et engendrait des retards et des frais de maintenance très importants.

Le gouvernement singapourien a donc décidé à cette époque d'interdire l'importation et la vente de chewing gum. Cependant suite à un accord commercial avec les Etats Unis, on peut désormais trouver à Singapour des chewing gum à usage pharmaceutique en vente uniquement chez les médecins et les dentistes.

Il n'existe cependant pas de marché noir pour les chewing gums à Singapour, les Singapourien qui souhaitent en consommer vont dans un des pays voisins. Un jeune singapourien de 16 ans peut plus facilement aller voir une prostituée (pratique légale dans certains quartiers) que d'acheter des chewing gum.

Les touristes qui visitent Singapour sont autorisés à amener des chewing gum avec eux dans la limite de deux paquets par personne. Les contrevenants s'exposent à de lourdes sanctions, le "trafic de chewing gum" peut être puni d'une année de prison et 5000$ d'amende. Les personnes qui laisseraient un vieux chewing gum dans un endroit public s'exposent à une amende, des travaux d'intérêt généraux ou un châtiment corporel, des coups de canne,  le caning.




Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Où se trouve Singapour ?

MRT Singapour, le métro - train singapourien

Coût de la vie a Singapour

La prostitution à Singapour, un business légal

Caning - bastonnade - Châtiment corporel

Que ramener de Singapour ? Souvenir

Les filles de Singapour - SPG Sarong Party Girl

Climat Singapour - meteo Singapour